Pourquoi vos trains sont en retard ou supprimés en ce moment ?

Nous rencontrons en ce moment des difficultés à maintenir l'offre de transport sur notre réseau. Suite à de nombreuses collisions avec des animaux ou des arbres, c'est en moyenne 1 TER/jour qui est immobilisé en atelier (soit 40% de notre parc roulant). Nos équipes mettent tout en œuvre pour limiter les conséquences sur votre voyage.

Chocs liés aux intempéries ou aux animaux

Depuis 3 mois, nous subissons des phénomènes très pénalisants pour nos trains : le heurt d’animaux traversant les voies et les conditions météorologique entraînant la chute d'obstacles sur les voies. Ceci provoque des réparations du matériel roulant au centre de maintenance et impactent les conditions de circulation des trains.


Selon la violence des chocs, certaines réparations sont à réaliser immédiatement et nécessitent l’immobilisation des rames en atelier, pour des durées plus ou moins longues. Ces immobilisations pèsent sur le nombre de trains disponibles pour assurer le service.


À ce jour :

  • Plus d'une cinquantaine de heurts d'animaux déclarés
  • Environ 1 TER paralysé toutes les 24 heures
  • 212 immobilisations de trains au Technicentre (entre septembre et décembre)

Conséquences sur vos trains

À ce jour, c'est près de 40% des rames qui sont touchées par des chocs et qui doivent passer en atelier.  


Aujourd’hui, nous ne disposons plus d'un nombre suffisant de rames pour faire circuler tous les trains sur le réseau Breton. Ces incidents qui affectent l'ensemble du réseau ont des conséquences directes ou indirectes sur les lignes et trajets de nos voyageurs. 

  • Le retard de certains trains entraîne le retard des suivants
  • Nous sommes contraints de supprimer certains trains intermédiaires afin de fluidifier le trafic à la suite des incidents
  • Nous sommes dans certains cas exceptionnels obligés d’organiser des circulations par autocars

Nos moyens d'actions

Dès maintenant et dans les semaines à venir, plusieurs solutions seront mises en place pour pallier le manque de trains et le parc roulant paralysé :

  • Déploiement de nouveau matériel Autorail grande capacité et des rames X73500 louées aux régions Normandie et Haut de France
  • Renforcement des équipes de maintenance du Technicentre, notamment les vacations de nuit, afin de procéder aux réparations nécessaires
  • Poursuite du renouvellement du parc : Les anciennes rames sont progressivement remplacées par des rames Regio2N, plus capacitaires et plus fiables



Nous sommes conscients des nombreuses difficultés que vous rencontrez et les conséquences que cela peut provoquer sur votre quotidien. Nous tenons à vous assurer de notre mobilisation complète et totale pour faire face à ces aléas saisonniers.


Pour vous assurer de recevoir l'information en temps réel, restez connecté à nos différents moyens de contact.