Feuilles mortes et humidité ne font pas bon ménage

Lorsque les feuilles mortes tombent sur les voies, elles sont écrasées par les roues des trains. Avec l’humidité, elles se décomposent et forment une pellicule graisseuse à la surface du rail. Ce phénomène peut réduire jusqu’à 3 fois l’adhérence de la roue du train sur le rail !

Feuilles mortes et humidité créent des problèmes d'adhérence

LE PATINAGE
En phase d’accélération, les roues glissent sur le rail comme sur une route verglacée.
Le train a des difficultés à atteindre sa vitesse normale, ce qui explique l’allongement du temps de parcours. Il peut même arriver qu’il ne parvienne pas à redémarrer après un arrêt, ce qui nécessite alors un dépannage.


L’ENRAYAGE
En phase de freinage, les roues se bloquent, ce qui allonge le temps de freinage du train.
Ce phénomène peut se révéler dangereux et causer des dommages plus importants d’usure sur les roues et les rails nécessitant alors l’intervention des services de maintenance.

Les lignes impactées

Pour limiter les impacts de ces phénomènes sur la régularité, TER Pays de la Loire met en place des mesures de traitement des voies et retouche légèrement les horaires de vos trains sur quelques lignes :

  • Ligne 2 Nantes - Redon - Rennes
  • Ligne 2 bis Nantes - Redon - Quimper
  • Ligne 8 Nantes - La Roche sur Yon - Les Sables d'Olonne
  • Ligne 10 Nantes - Ste Pazanne - Pornic
  • Ligne 11 Nantes - Challans - St Gille Croix de Vie
  • Ligne 14 Les Sables d'olonne - La Roche sur Yon - Bressuire - Saumur
  • Ligne 20 Angers - Cholet
  • Ligne 22 Le Mans - Laval
  • Ligne 23 Le Mans - Nogent le Rotrou - Paris

Nos 4 mesures phares

Chaque année, SNCF met tout en œuvre pour limiter les phénomènes de patinage et d’enrayage, et leurs impacts sur vos déplacements. Malgré tous nos efforts, les risques ne peuvent pas être éliminés à 100%.


1 - La nuit, des trains laveurs brossent et lavent les rails des voies les plus affectées afi n d’éviter la formation de zones glissantes.

2 - Les trains sont équipés d’un système anti-enrayeurs, tel que l’ABS sur les voitures, afin de limiter le blocage des roues ; mais aussi d’un dispositif qui envoie du sable devant les roues motrices pendant que le train circule afin d’accroître l’adhérence sur les voies.

3 - Des opérations d’élagage et de débroussaillage bien en amont et pendant la saison automnale, afin de limiter les chutes des feuilles sur les voies.

4 - Des ateliers de maintenance pleinement mobilisés 7j/7, afin de réparer les incidents techniques au plus vite.

5 - Pendant cette période sensible, mise en place d’une nouvelle grille horaire des trains des lignes les plus affectées. Objectif : limiter les risques de retards et de suppressions de trains.

Les impacts des feuilles mortes sur la circulation des trains TER